lundi 12 février 2018

Barracuda for ever





 Barracuda for ever / Pascal Ruter - Didier Jeunesse



Résumé de l'éditeur
C’est sur un rythme endiablé au son des « Barracudas » de Claude François que Napoléon, 85 ans, décide de commencer une nouvelle vie. Avec l’aide de son petit-fils Léonard, dit « mon Coco », ils enchaînent les quatre cents coups. Gare à tous ceux qui voudraient déporter Napoléon en maison de retraite, car c’est lui qui mène la danse, surtout lorsqu’il s’agit de faire tourner en bourrique son entourage !
Cependant, l’ancien boxeur va bientôt découvrir ses véritables adversaires, implacables et sournois.
Un roman mordant pour rire aux éclats et être ému jusqu’aux larmes !


Ma chronique
Ce roman est avant tout une très belle histoire de famille, de transmission et d'amour.
Tout au long du récit, nous suivons la relation tendre entre Léonard et son grand-père. Le petit garçon est très admiratif de son papy : drôle, fort et toujours plein d'entrain. Mais, du haut de ses 10 ans, il se rend bien compte que Napoléon commence à agir de façon très étrange, qu'il oublie certaines choses. Cela n’empêchera pas Léonard de soutenir son Barracuda, contre vents et marrés.

L'enfant reste aussi en contact constant avec sa grand-mère grâce aux longues lettres qu'elle lui envoie. A travers ces échanges épistolaires et les dessins de sa mère, Léonard va découvrir des nouvelles facettes de la personnalité de son grand-père et un secret de famille bien gardé.

Derrière un texte rempli d’humour et d’émotion, il y a une histoire qui parle de la famille, de la vieillesse, la maladie et des secrets de famille avec beaucoup de tendresse et de délicatesse.
Ce roman est un énorme coup de cœur. Cette lecture m'a fait rire, sourire, pleurer et m'a beaucoup émue. Je garderais longtemps les personnages et leurs histoires en tête.
Pour des lecteurs Ado / Adulte


J'avoue, en ce moment, je lis plus que je ne dessine. Mais, les dessins se font quand même :)
Bonne semaine !





Aucun commentaire:

Publier un commentaire